NOUVELLES EN 5e

Vendredi 10 mars


La série SPC dévoile son calendrier 2017

15 manches au rendez-vous !

Montréal (Québec), le 10 mars 2017.- La série Super Production Challenge (SPC) en partenariat majeur avec les Pneus BFGoodrich® Canada a dévoilé aujourd’hui son calendrier 2017.

La saison 2017 comptera toujours 15 manches répartie sur 5 événements avec quelques changements au niveau des circuits. La saison débutera le dimanche 7 mai sur le petit tracé du Circuit ICAR. Après ce premier rendez-vous, les concurrents se déplaceront deux fois sur le plus long tracé canadien, le Calabogie Motorsports Park (17-18 juin, et 26-27 août) et revisiteront deux autres fois le Circuit ICAR à Mirabel (8-9 juillet et 30 septembre) sur le long tracé cette fois. En revanche, le circuit de l’Autodrome St-Eustache ne sera plus au programme.

« Ce calendrier est le fruit de nombreuses heures de travail que j’ai arrêté de compté » indique Dominic St-Jean, le promoteur de la série SPC. « À la fin de la dernière saison, les pilotes ayant participé à la série ont répondu à un questionnaire qui m’a donné une bonne idée de leurs attentes. Le calendrier est un premier pas et les annonces qui s’en viennent vont vraiment donner le ton à la prochaine saison enlevante! » ajoute-t-il.

Pour une 2e année, les pneus BFGoodrich® g-Force Rival seront les pneumatiques exclusifs du SPC. La stabilité des pneus utilisés et les améliorations apportées aux règlements cette hiver vont sûrement inciter de nouvelles équipes à s’investir en SPC.

Calendrier 2017 Super Production Challenge:

• 8 mai – Les 72 minutes du Printemps, Circuit ICAR

• 17-18 juin - Kyle Nash Memorial Race Weekend, Calabogie Motorsport

• 8-9 juillet – Weekend Nascar, Circuit ICAR

• 26-27 août – Ted Powell Memorial Races, Calabogie Motorsport Park

• 30 septembre – La nuit des Champions, Circuit ICAR

Pour cette saison, Super Production Challenge reçoit le support de Pneus BFGoodrich® Canada, Dimensions Portes et Fenêtres, Ste-Rose Honda, Fix Auto, NAPA C-Max, SportRadio.ca, Auto Sport Québec, Pole-Position Magazine, DaDuf Médias, Ray Production, Autocourse.ca, Flagworld Communications, Perry Performance Compétition, Racing Radios International, Kart-O-Mania et Mixcom Communications.

Vendredi 1 août


Relever le défi du Nurburgring!

Par Dominic St-Jean

Quel pilote ou amateur de course automobile n’a jamais rêvé de relever le défi du Nordschleife?

Vous savez, cette célèbre boucle nord du circuit du Nurburgring qui a la réputation d'être le circuit le plus exigeant au monde, long de 20,832 km avec pas moins de 73 virages « officiels », 33 gauches et 40 droits. On y trouve des montées à 16 % et des descentes à 11 %. Le point le plus haut du circuit est situé à 620 mètres d'altitude sur la ligne droite des stands, le point le plus bas étant de 320 mètres, à Breidscheid. Dans les années 1960 et 1970, les Formule 1 décollaient des quatre roues plusieurs fois par tour sur des bosses comme Flugplatz. Le record absolu du tour sur ce tracé a été établi en 1983 par l'Allemand Stefan Bellof, au volant d'une Porsche 956, avec un chrono de 6 min 11 s 1302,3.

Ce rêve que je chérissais depuis mon plus jeune âge, je l’ai réalisé! Honnêtement, le record de Bellof était très loin dans mes pensées lorsque je me suis présenté au circuit. Mon but était de survivre et de m’amuser. Ça faisait quand même 3 ans que je n’avais pas embarqué sur un circuit. Premier conseil, louez-vous une voiture préparée pour ce circuit. Cinq entreprises offrent plusieurs modèles de voitures de courses en location allant de la petite Suzuki Swift à la Porsche 911 GT3 RS. Rent-4-Ring, Rentracecar, Ring Speed Motorsport, Need for Ring et RSR Nurbrugring sont à moins de 5 kilomètres du point d’entrée du circuit.

Oubliez l’idée de prendre votre voiture de location classique pour prendre la piste. Les Hertz, Budget, Europcar et compagnie ont muni leurs voitures de GPS et une clause vous empêche de vous pointer sur un circuit européen.

Après m’être bien informé sur les 5 entreprises, mon choix s’est tourné sur Rent-4-Ring.

Rent-4-Ring est une entreprise propriété de Ralph Beck et Fredy Lienhard Jr. Ce nom vous dit peut-être quelque chose, car ce Suisse d’origine a gagné les 6 Heures du Mont-Tremblant en 2002 à bord d’une Dallara LMP1 Judd avec son père, Fredy Lienhard Sr. et Didier Theys.

Beck & Lienhard ont mis sur pied une entreprise bien gérée, sérieuse dans la préparation de ses voitures et avec des passionnés comme employés. De plus, ils offrent des forfaits complets incluant les assurances et l’accès au circuit, sans oublier des journées de formation, des journées privés de lapping sur le Nurburgring mais aussi sur d’autres circuits européens.

Dès mon arrivée, je suis accueilli par Mr. Lienhard, très heureux de parler avec un média canadien qui se souvient de sa victoire au Mont-Trembant, mais aussi au 24 Heures de Daytona. Il me dirige vers Dale pour bien me préparer à affronter « L'enfer vert ». La voiture ayant été réservée depuis plus d’un mois, je prendrai le volant d’une VW Scirocco Stage 2 spécialement préparée chez Rent-4-Ring.

La Scirocco est tout simplement magnifique et s’annonce pour être rapide. Elle est munie d’un moteur 2.0 litres turbo à injection direct, d’une boîte de vitesse paddle-shift DSG, de suspension KW Clubsport coil-overs, de roues Motec de 17 pouces, de pneus Toyo R888, d’étriers de feins améliorés Movit, de pads de course Hawk et d’un limited-slip électronique. Le tout avec un intérieur entièrement vidée, deux sièges de course Sparco, des ceintures 4 points et un arceau 4 points.

On me dirige ensuite à mon « briefing », car le Nurburgring n’est pas comme les autres circuits. Le triple champion du monde Jackie Stewart avait l'habitude de déclarer: « Si un pilote vous dit qu'il n'a pas peur sur le Ring, il existe deux possibilités : soit il ment, soit il ne va pas assez vite pour comprendre ce qu'est le Ring. » Une petite vidéo de 10 minutes nous apprend les règles et les conséquences du Ring. C’est convainquant! Il se démoli en moyenne deux à trois voitures par semaine et au moins deux accidents par jour. Le niveau de stress commence à monter!

Une fois toutes les règles établies, on me conduit vers ma Scirocco que l’on met à température. Son deux litres ronronne. Ça promet! Je prends place dans la voiture et on me demande de placer mon siège. Une fois installé, on me regarde avec un petit clin d’œil, car c’est l’un des tests qu’ils nous font passer sans que l’on sache. Ces tests leur permettent de juger si l’expérience en circuit que nous avons déballée plus tôt était véridique ou non. Avec les jeux vidéo comme Forza et Gran Turismo, les pseudo pilotes se sont multipliés ces dernières années, ainsi que les accidents…

La portière se ferme, j’enclenche la première et je me rends à l’entrée du circuit. Rent-4-Ring est à 1 kilomètre. C’est étrange de rouler avec une voiture de course, bien sanglé dans un siège, sur les routes publiques! Vous êtes en Allemagne, c’est normal! On entre dans le paddock pour le lapping. Ulitma GTR, Ferrari, Porsche GT3, BMW M3 GTR, Scirocco R, Acura Type R et autres voitures toutes préparées attendent ou se reposent avant de retourner en piste. Je démarre la Go-Pro. Je me dirige au péage. La barrière s’ouvre. Je suis sur la ligne droit du Nurburgring. Wow!

Je prends les deux premiers tours pour trouver mes repères. Du moins essayer! On est loin de Gran Turismo. Les murs arrivent vite et les courbes aussi. Le Tiergarten, la Schikane, le Flugplatz, le Bergwerk, le fameux Karussell, le Hohe Acht, le Brünnchen, le Schwalbenschwanz, bref un circuit aussi difficile à apprendre que les noms des virages.

On doit aussi constamment regarder ses miroirs car ça roule, ça roule vite, très vite ! J’ai eu plus de GT3 RS qui m’ont passé en un tour qu’il y en a dans la série GT3 Cup canadienne.

Après mes deux tours, c’est le temps de prendre une pause. Il y a trop de voitures en piste et je passe mon temps hors ligne pour leur laisser la place.

Après 20 minutes de pause, surprise les feux rouges s’allument. Un accident est survenu. Le circuit est fermé et l’équipe d’intervention prend la piste. 1 heure plus tard, on peut y aller une fois l'épave revenue. Je laisse partir les canons puis, je retourne avec cette fois la ferme intention de m’amuser. Après un autre tour, on y va pour de vrai, car c'est mon dernier. Cette fois, c’est moi qui « flash » les lumières. Je m’applique à prendre les bonnes lignes. Le rythme est bon! Par chance, je passe une Nissan 370Z juste avant le Karussell pour le prendre à près de 130 km/h. Incroyable, la Scirocco est facile à maîtriser. On approche de la fin et de sa longue ligne droite que l’on fait à moitié puisque c’est là qu’on entre en piste. Je pousse l’Allemande jusqu’à 240 km/h, puis il faut ralentir. C’est terminé. 4 tours de pur fantasme et un sourire qui me restera tout le restant de mon voyage.

Au moment de revenir chez Rent-4-Ring, je me rends compte que seul mes deux premiers tours de reconnaissance ont été enregistrés sur la Go-Pro. Dommage! Au moins, ces souvenirs resteront toute ma vie gravés dans ma mémoire.

Les coûts maintenant ! Si tout va bien, il vous en coûtera 800$ canadien, tout inclus, pour faire 4 tours du Nurburgring avec la Scirocco de Rent-4-Ring. 500$ avec la Suzuki et 1320$ avec la BMW RS M3. D'autres voitures sont disponibles comme des BMW 125i, et des Subaru BRZ. Chez RSR Nurburg, vous avez une GT3 pour 3600$. Plusieurs forfaits sont disponibles. Le déductible pour les assurances varie de 6000 Euro pour la Suzuki, 8000 Euro pour la Scirocco et ça va jusqu’à 24 000 Euro pour la GT3.

De plus, en cas d’accident, vous serez facturé pour les dégâts fait au circuit et pour les services utilisés. Donc, si vous ne respectez pas le Nurburgring il peut vous en coûter cher.

Selon Fredy Lienhard Jr., il faut au moins 10 tours pour bien apprendre le circuit et une vingtaine avant de penser faire des temps. Comme tous les circuits, l’expérience s’acquière avec le temps. Mais même avec 4 tours, vous pourrez dire que vous avez relevé le défi du Nurburgring.

Les bonnes adresses
Rent-4-Ring (www.rent4ring.de)
Rentracecar (www.rentracecar.de)
Ring Speed Motorsport (www.ring-speed-motorsport.com)
Need for Ring (www.needforring.com)
RSR Nurbrugring (www.rsrnurburg.com)

Si vous désirez vous rendre au Nurburgring, vous louer une voiture ou organiser un journée avec Rent-4-Ring, vous pouvez contacter personnellement Fredy par courriel fredy@rent4ring.de . Il se fera un plaisir d’organiser votre visite. Surtout si vous êtes du Canada !